Octobre 2019
D L Ma Me J V S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

cliquez ici  

KINZIGTAL du 17 au 19 mai 2019

 

17/05/2019 Parking Waldblick Hôtel 9:30

Bien avant l’heure du RDV, elles et ils étaient tous présents. Une belle journée s’annonce, rires, soleil et bonne ambiance. En train vers Lossburg, à peine assis, il faut déjà descendre car nous sommes au départ du jour. Photo devant la pierre du « Kinzigtäler Jakobusweg » et en route vers l’aventure. Nous trouvons rapidement notre fil conducteur : la « Kinzig ». Ce ruisseau devient rapidement une belle rivière et nous conte ses histoires liées à la production et au transport du bois. Rivière longue de 76 km qui se jette dans le Rhin à Kehl. Magnifique région et paysages, de beaux et très beaux corps de ferme et soudain une pélerin qui est partie d’Ulm pour rejoindre Thann, quelques kilomètres encore et ensemble nous arrivons à Alpirsbach. Cette ville connue pour sa bière et son couvent bénédictin construit en 1050. Tous ces lieux nécessitent le règlement d’un péage que nous trouvons excessif. Nous nous restaurons dans le parc adossé au couvent et admirons ces monuments de l’extérieur.

Nous repartons direction Schenkenzell, à la sortie de la ville, oh surprise, oh désespoir, voilà les premières gouttes ! Quelques mètres plus loin, nous voilà bien obligés de sortir, ponchos, vestes de pluie et autres accessoires. Le pas s’accélère comme si nous voulions passer entre les gouttes. Nous passons la frontière du royaume de Wurtemberg et du grand-duché de Bade, pas de douaniers à l’horizon, on file. Nous recroisons la pélerin, elle nous accompagnera jusqu’à notre hôtel et continuera sa route. A l’entrée de Schenkenzell, que nous atteignons beaucoup plus tôt que prévu, le soleil se réjouit et nous sèche. Installation au WALDBLICK, avant de se retrouver autour du verre de l’amitié et du repas du soir. Excellent moment passé ensemble et bonne nuit les petits.

 

18/05/2019

Petit déjeuner matinal, programme du jour. Deux trajets marqués de la coquille pour arriver à Wolfach, une variante bucolique à flanc de colline et le circuit emblématique par le « Floesserpfad », ni une ni deux nous faisons deux groupes. Le coup de départ est donné à 8h30. La journée s’annonce belle, les prévisions météo moins.

Finalement, une petite partie du groupe s’est engagée sur la variante qui allait les conduire de Schenkenzell à Wolfach le long de la vallée de la Kinzig, en lisière de forêt à travers les pâturages fleuris. Trajet très plaisant avec moins de dénivelé certes, mais pas vraiment moins de kilomètres puisqu’à l’arrivée les GPS divers et variés en affichaient près d’une vingtaine, tout de même ! Journée propice au tourisme, la ruine Schenkenburg d’abord, puis un arrêt à Schiltach avec ses magnifiques maisons à colombages. Il faudra revenir pour en profiter davantage. Déjà 12 km en fin de matinée, le rythme était soutenu. Pique-nique à Halbmeil. Cette pause était bienvenue et nous a permis de nous requinquer pour attaquer la 2e partie de la journée et l’ascension à la Jakobuskapelle qui surplombe Wolfach. Petite pause spirituelle et en route vers notre destination finale. Hélas, l’orage qui menaçait nous a privé d’une visite du centre-ville (et d’une pause shopping), dommage ! Sous les premières gouttes, nous avons accéléré le pas pour rejoindre la gare et prendre le premier train qui allait nous ramener à l’hôtel. Quelle belle journée…Aline, Béatrice, Isabelle, Marguerite et Raymonde.

Les autres direction Wittichen, son église et couvent, puis la montée vers le Salzeck et la magnifique forêt de « Weiss Tannen » dont une de plus de 45 mètres et datée d’avant 1800 ainsi que d’anciennes galeries de mines d’argent et de cobalt. Nous ne nous attarderons pas au Teufelstein à presque 800 m d’altitude. Arrivée à Sankt Roman, on s’installe sur le parvis de l’église pour manger notre « Lunchpacket » préparé le matin, l’endroit est bien décoré et nous comprendrons vite qu’une cérémonie de mariage aura lieu d’ici peu de temps. Pas de cravates, ni de costume ou robe de cérémonie,  nous laissons la place nette pour la fête. Nous avons mérité une pause à l’hôtel ADLER, lieu central du hameau, pour mieux repartir vers Wolfach. Nous passons le Pilgerkreuz et commençons par descendre vers la vallée. Les fermes se succèdent et revoilà le bord de la Kinzig. Avant d’arriver à la gare, il nous faut encore visiter la Jakobuskapelle sur les hauteurs de Wolfach, à moitié de la montée, voilà que Zeus se fâche et nous arrose copieusement d’eau et d’éclairs, personne ne recule et devant tant de courage Zeus finit par se calmer. La chapelle est magnifique et cinq bougies brillent déjà (les autres seraient-elles déjà passées ?). Nous filons vers la gare et prenons le train de retour vers l’hôtel.

 

Au repas du soir, le programme du lendemain est aussi au menu. La météo s’annonce défavorable voir inquiétante avec une alerte orange orage. La décision est reportée au petit-déjeuner.

 

19/05/2019

Le trajet de Wolfach à Haslach à l’ordre du jour est annulé, les prévisions météo ne sont pas bonnes, des risques d’orage et une alerte orange.

Nous décidons d’une sortie à pied vers le village de Schiltach, situé à quelques kilomètres, pour visiter son centre historique, les maisons à colombages, les monuments et l’histoire liée au flottage du bois qui a marqué le village jusqu’en 1894. Les ponchos et parapluie équipent les marcheurs, on dirait un temps breton. Après le centre et le passage par le Schlossberg, culminant à 420 m, d’autres lieux méritent notre attention : l’église en grès, le Bahnpunkt, le musée des flotteurs et des tanneurs. Ce village typique de la région nous aura enchanté et méritera que nous revenions un jour. Nous revenons tranquillement vers l’hôtel et encore des gouttes.

 

Le séjour se termine avant l’heure mais tous regagnent l’Alsace satisfait. Respect aux marcheurs qui ont tous incrémentés plus de quarante kilomètres à leur compteur.

                                                                                                                     Loisirs d'Alsace    Bernard JUND

 pour ouvrir le diaporama cliquez ici