Mai 2018
D L Ma Me J V S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Sur le chemin de Compostelle de Guebwiller à Belfort du 6 au 8 mai 2017

 

EN MARCHE vers la porte du Sud de l'Alsace et BELFORT en 2017

 Une année déjà, nous voici à nouveau au rendez-vous ce samedi 6 mai 2017 en gare de Strasbourg, nous partons de bonne heure en direction de Guebwiller, point de départ du nouveau périple.. Le soleil se pointe aussi, bon présage pour la suite peut-être. Regroupement à Colmar  et ligne 440 vers la destination. Les fidèles marcheurs sur le chemin de Compostelle se retrouvent toujours avec beaucoup de plaisir. Danielle et Marie Claire ont rejoint le groupe.

 Dès la descente du bus à Guebwiller, nous démarrons, direction le grand sud, le groupe progresse d'un bon pas dans la montée vers Jungholz., les muscles chauffent vite et les premières couches de vêtement sont retirés. Vers 10heures c'est déjà le moment de reprendre des forces car tous ont eu un réveil très matinal. Après la traversée de quelques beaux villages et belles campagnes, nous sommes à l'heure au village d'Ufflholtz, Béatrice nous attend déjà. La mairie nous a autorisé à squatter le préau de l'école. Durant le repas, les première gouttes tombent et au moment du départ, il faut enfiler les capes et ponchos malheureusement.. On ne lambine pas en route mais tout le monde prend  le temps d'admirer les paysages et  monuments sur le chemin, l’abbaye de Thierrengarten et les oratoires du champ de bataille dans la forêt d'Hartmannswiller en font partie. Le ciel s'éclaircit lorsque nous voyons les premières vignes du Rangen et les maisons de Vieux Thann. Ce mythique coteau du Rangen impressionne, encore quelques centaines de mètres et  nous voilà dans la ville fortifié de Thann juste devant l’hôtel du Moschenross.

Avant le repas, nous avons rendez-vous avec Hubert, un ami habitant Thann, celui-ci nous narre l'histoire de sa ville avant de nous faire découvrir la collégiale Saint Thibault et ses deux pèlerins, les échafaudages ceinturent le bâtiment pour la restauration . Après le verre de l'amitié et quelques mots du vice-président, nous passons un bon moment autour d'une grande table.

Réveil sous la pluie puis petit déjeuner,  il faut bâcher pour la journée, pas de grosses pluies mais des averses en quasi continue. Le soleil des cœurs des uns et des autres réchauffent l'atmosphère et les rires du groupe répondent souvent aux chants des oiseaux. Après quelques villages typiques , nous atteignons Guewenheim et la chapelle Notre Dame des Bouleaux. Béatrice a déjà préparé la soupe. Évelyne, Margaux et Alain nous rejoignent pour un moment de détente à la chapelle. Il ne fait pas chaud et nous ne traînerons pas trop longtemps malgré la beauté du lieu. En route vers Bellemagny et le couvent Saint Joseph, les sœurs Bénédictine nous attendent. Elles sont encore treize sur site, l'accueil est chaleureux. C'est une soirée un peu spécial, résultat des élections tous nous sommes attentifs aux bruits et rumeurs, les sœurs sont parties priées peut-être pour le nouveau président. Avant vingt un heures, nous avons tous regagné nos chambres.

Troisième et déjà dernier jour, pas de pluie ce matin mais un fort vent, vers dix heures nous traversons la Franc-Comtoise pour arriver à Angeot, premier village du territoire de Belfort. Les villages se suivent, le pavoisement est encore de rigueur à beaucoup de maisons, huit mai oblige. A midi nous arrivons à Phaffans juste après la commémoration. La mairie nous a mis à disposition la salle communale, ce fut un agréable moment pour le groupe, au chaud et assis. Nous repartons vers Miotte, ses fortifications et ses tours. Nous sommes sur les hauteurs de Belfort. L’objectif engagé en 2014 est atteint, nous sommes arrivés dans le territoire du Lion de Belfort et sa citadelle.

 A l'heure, nous montons dans le train à Belfort vers Mulhouse et nous enchaînons en direction de Strasbourg. Les paupières des uns et des autres ferment un peu le rideau pour mieux se remémorer les souvenirs des trois jours sûrement. Sur le quai de gare, embrassade, remerciement et congratulation et prises de rendez vous pour de nouvelles et futures aventures. Il reste à remercier Béatrice, Alain et Roland qui ont assurés la logistique durant cette traversée de l'Alsace, travail et mission stratégique pour les randonneurs.

Alors Marie-Claire, ton impression pour ta première participation :

« Je suis ravie d'avoir participé à ce quatrième opus de la randonnée sur le chemin de Compostelle. Très bons moments de partage et de convivialité. Malgré le temps gris et un peu pluvieux la bonne humeur a toujours été au rendez-vous. Bravo pour cette merveilleuse organisation. »

 Quelques chiffres pour les trois journées :

Premier jour

Guebwiller - Thann                            20,2 km  et 475 m de dénivelé positif cumulé.

Deuxième jour

Thann - Couvent de Bellemagny       20,1km   et 326 m de dénivelé positif cumulé

 Troisième jour

Couvent Saint Marc                           22,8 km  et 202 m de dénivelé positif cumulé.

                                                                        Bernard JUND

 

pour démarrer le diaporama cliquez sur le lien ci- dessous

cliquez ici